• L'architecture gothique

    La grande nouveauté de l'art gothique est la croisée d'ogives. Elle permet de construire des cathédrales très hautes car le poids repose sur quatre piliers intérieurs, qui sont eux-mêmes soutenus par un arc-boutant et un contrefort à l'extérieur. Au centre de la croisée d'ogives se trouve la clé de voûte qui vient s'emboîter pour tout faire tenir ensemble. Les arcs ne sont plus arrondis, mais brisés, comme on peut le voir sur ce dessin:

     

    clé de voûte

    L'architecture gothique

     

    L'architecture gothique

     

    Grâce aux voûtes en croisée d'ogives, les forces créées par le poids de la voûte sont réparties le long de la croisée d'ogives puis se propagent dans les piliers, les arcs boutants et les contreforts jusque dans le sol. Cette technique de construction permet de bâtir une cathédrale plus haute, avec de grands vitraux, sans qu'elle s'écroule sous le poids de la voûte.

    L'architecture gothique

     Les flèches rouges sur les schémas représentent le trajet des forces.

     

     

    Si on veut comparer l'art roman avec l'art gothique, on peut aussi observer les plans des églises. On voit alors que l'art gothique est moins sobre, il y a beaucoup plus de détails que dans l'art roman. 

    L'architecture gothique

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :