• Les sculptures de l'art gothique : ses caractéristiques

    Nota : cliquez sur les photos pour les agrandir.

    Les sculptures gothiques apparaissent pour la première fois sur le mur de l’abbaye de Saint-Denis, en région parisienne, au milieu du 12e siècle

    Les sculptures de l'art gothique : ses caractéristiques

    Abbaye de Saint-Denis à Paris

    Ce nouveau type de sculpture a un aspect totalement différent de celui de l’art roman. L’art gothique veut transmettre une image apaisée de la religion qui s’oppose à la scène du Jugement dernier très souvent représentée dans le tympan des églises et cathédrales romanes. Il apparait alors une religion de l'espérance et de l'indulgence. Les représentations de monstres et d’êtres fantastiques disparaissent. Ils laissent place à des sculptures d’hommes plus réalistes, détachées de l’architecture, et qui perdent l’aspect figé. Les mouvements et les attitudes deviennent gracieux, les poses plus naturelles. On recherche le naturalisme et le réalisme. Les décors et les éléments architecturaux du gothique s’intensifient et se complexifient durant cette période.

    Les sculptures font partie de l’ornement de la cathédrale, autant à l’extérieur (sur les façades) qu’à l’intérieur du bâtiment. En effet, l’extérieur de la cathédrale gothique annonce son intérieur, elle est sa continuité et c’est elle qui détermine  « l’aspect spécial de la construction ainsi que son arrangement.».

    Les sculptures sont massivement présentes dans le portail et sur le tympan avec des statues-colonnes mais aussi des sculptures plus petites représentant des scènes bibliques. Les sculptures représentent divers personnages, tels que des rois ou reines ou encore des personnages importants de l’histoire religieuse comme la Vierge-Marie, Jésus, des apôtres, etc. L’aspect drapé des vêtements, l’impression de mouvement (des bras, des jambes) et l’expression des visages sont bien accentués. En effet, ces statues se perfectionnent davantage et deviennent beaucoup plus humanisées. Les traits des visages deviennent de plus en plus identitaires et propres à chaque statue. Les habits sont mieux dessinés, les cheveux deviennent plus réalistes, etc. De plus, la sculpture n'est plus soumise au cadre architectural, elle est détachée de la façade et l’homme est entièrement sculpté. L’humanité est fortement représentée est caractérisée par : des poses souples, des draperies qui accentuent le corps au lieu de le cacher, des figures qui commencent à s’animer et à communiquer entre elles. 

    Les sculptures de l'art gothique : ses caractéristiques

     

    On retrouve aussi des sculptures sur l’architecture extérieure comme par exemple les gargouilles. Ces sculptures apparaissaient déjà durant l’art roman mais persistent durant l’art gothique. Elles ont souvent la forme de créatures : dragons, oiseaux, lions etc. Elles sont placées à l’extrémité des gouttières. Elles permettent de diviser l’écoulement des eaux de pluies du toit de la cathédrale et évitent la dégradation des constructions.

    Les sculptures de l'art gothique : ses caractéristiques

    Deux gargouilles sur la façade d'une cathédrale

     

    A l’intérieur du bâtiment, on peut trouver des sculptures funéraires : les personnages ne sont pas représentés comme s’ils étaient morts mais comme s’ils dormaient. Ils paraissent apaisés.

     

    Les sculptures de l'art gothique : ses caractéristiques

    Monument funéraire en marbre blanc - Tombeau des Bastarnay

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :